La passion de l'aéromodélisme
Bonjour et bienvenue ami modéliste, veuillez vous inscrire pour obtenir toutes les fonctionnalités du forum.
C'est totalement gratuit
Merci

La passion de l'aéromodélisme

Forum Belge d’aéromodélisme, avion, planeur, hélicoptère, multicoptère et autres
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 CE N'ETAIT QU'UN RÊVE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rofra
Modérateur


Messages : 908
Points : 1222
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 72
Localisation : HERMETON S/M

MessageSujet: CE N'ETAIT QU'UN RÊVE    Lun 18 Aoû - 7:08:56

Bonjour

En 2013, on pouvait voir ce projet - Le lien de téléchargement - http://www.model-air.fr/telechargement/
Accueil
Voici la couverture du numéro 0 de Model'Air


MODEL'AIR

Ce n'était bien qu’un rêve…

Il est temps de faire le point sur ce projet de magazine en ligne gratuit.

Je veux remercier tous ceux qui nous ont témoigné leur sympathie et leur intérêt pour ce projet, et ils ont été nombreux. Je tiens également à remercier les professionnels qui étaient prêts à nous suivre sur ce projet.

Mais hélas, il n'a pas été possible de trouver un financement suffisant grâce à la publicité pour pouvoir lancer pour de bon le projet. Et si certains nous ont dit être prêts à payer une somme raisonnable, nous n'avons que trop d'exemples connus en référence pour savoir que le piratage aurait été massif et que les espoirs de financer le magazine par un "abonnement" n'étaient pas réalistes dans notre milieu.

Nous avons donc pris, depuis un bon moment déjà, la décision d'en rester là. Le numéro 0 restera unique et en ce qui me concerne, j'ai démarré une auto-entreprise de "Consultant en Modélisme", qui s'adresse principalement aux professionnels du modélisme, pour de la création, mise en page, traduction de notices, prises de vues photo, conception ou aide à la conception de nouveaux modèles, mise au point de prototypes, etc. L'activité peut également s'adresser aux particuliers et aux associations pour l'assistance au réglage de modèles, ou pour l'animation micro de manifestations.
Cécile, quant à elle, a repris la recherche d'un emploi, et aimerait trouver des clients pour un service d'infographie en free-lance. Si vous avez des besoins, n'hésitez pas à me contacter, je ferai suivre ! (Voir adresse mail ci-dessous).

Pour l'heure, ce site reste ouvert, afin que le numéro 0 reste toujours accessible. Nous allons supprimer la page de contact, puisqu'elle n'a pas lieu d'être désormais. Vous pouvez toujours me contacter par mail via : jeanlouis.coussot@model-consult.com qui est ma nouvelle adresse professionnelle.

Bons vols à tous !

Jean-Louis Coussot


J’ai fait un rêve…
Model’Air !
Un nouveau titre dans le paysage aéromodéliste francophone ! Pas de précipitation, ce n’est qu’un projet... Mais comment ce numéro «0», ce prototype, ce «pilote» (comme on dit à la télévision), a-t-il vu le jour ? Rassurez-vous, vous allez tout savoir !
Quand en Mai 2012, les Editions Fun International ont été placées en liquidation judiciaire, le titre FLY International a disparu des kiosques et l’ensemble du personnel a été licencié pour raison économique. La rédaction se composait de trois salariés : Didier Cervera, Cécile et Jean-Louis Coussot.
Didier a rapidement rebondi et a créé son entreprise de construction, finition, décoration de modèles réduits à la demande, et CD Design est déjà bien connu dans notre petit monde.
Pour Cécile et moi, ce fût une période d’interrogation avec cette question simple : est-il envisageable de recréer un nouveau magazine ?
Les très nombreux mails de lecteurs, tous très sympathiques à notre égard, avaient presque toujours une conclusion qui nous laissait à penser que, même s’il subsiste cinq magazines français dédiés à l’aéromodélisme, le ton des articles de FLY manquait désormais, et ce vide pouvait être comblé.
Quand quelques professionnels nous ont, à leur tour, encouragés à reprendre du service, et nous ont aussi exposé leurs attentes, nous avons commencé une réflexion sur ce qui pouvait être fait, tout en recherchant à nous diversifier de la presse spécialisée existante.
Un «gratuit de l’aéromodélisme»
Aujourd’hui, les lecteurs de tous âges s’informent par le biais d’Internet, recherchent une information toujours plus rapide, plus complète, plus visuelle… Et ça va bien sûr dans le même sens pour les professionnels qui ont besoin d’une communication également toujours plus rapide.
C’est ainsi que nous avons imaginé un magazine internet, qui puisse être gratuit pour les lecteurs, l’idée étant d’en financer la plus grande partie par la vente d’espaces publicitaires, et une moindre part grâce à la vente de plans, shorts kits, livres et produits dérivés. La gratuité de lecture était un gage d’un lectorat important, pourvu bien sûr que la qualité soit au rendez-vous. Le concept consistait à proposer tout d’abord un magazine sans «périodicité» : articles et news seraient publiés dès qu’ils seraient prêts, directement sur le site, avec une présentation «au carré», rapide à mettre en place. Du neuf à lire chaque jour, tel était l’objectif.
En plus d’une réactivité largement accrue, nous nous affranchissions totalement des contraintes de place : un magazine papier doit maîtriser les coûts d’impression, de distribution, et donc doit limiter son nombre de pages. C’est souvent très frustrant pour un rédac’chef de ne pas pouvoir présenter des photos intéressantes, par manque de place. Avec le support d’un site internet, plus de problème, on peut placer autant de photos qu’il est nécessaire, on donne la possibilité de les agrandir, afin de rendre visible le moindre détail. On sait rendre les documents interactifs (un clic sur une photos peut vous emmener directement sur la page du produit, ou le site d’un organisateur de manifestation). La vidéo peut s’intégrer dans les articles et compléter les images fixes. Et puis, un magazine gratuit sur le net, c’est aussi la suppression de la limitation dans le temps pour lire ou retrouver un article. Plus besoin d’avoir à commander un ancien numéro pour peut-être juste quelques pages qui vous concernent.
Une tradition : La collection de magazines
Mais nous savons aussi que beaucoup de lecteurs restent attachés à une présentation soignée qui mette en valeur les textes et les photos, et nous avons décidé de compiler à chaque fin de mois tout le contenu publié sur le site en un magazine téléchargeable (toujours gratuitement), reprenant la présentation d’un magazine papier classique, avec simplement une adaptation de la taille des textes et des photos afin de rendre la lecture possible sur tous types d’écrans, du smartphone au 27 pouces, en passant par les tablettes en plein essor.
Si le contenu devait être identique sur le site et dans le magazine mensuel, la forme se voulait nettement différente, et chacun saurait trouver celle qui lui convient le mieux. Et puis, le magazine mensuel peut être «collectionné», exactement comme un magazine papier. La différence, c’est que le stockage est dans l’ordinateur, la tablette ou le smartphone, au lieu d’une étagère.
Six mois de préparation
Nous avons donc travaillé à ce concept depuis la rentrée 2012, créant de toutes pièces un site-magazine, et le style du mensuel (qui a, vous le constaterez, un air indéniable de famille avec notre précédent magazine… on ne se refait pas !), mais aussi en multipliant les rencontres avec les fabricants, importateurs et magasins, afin de proposer un produit qui réponde aussi à leurs attentes.
Nous touchions au but et il était déjà prévu de longue date de vous présenter ce prototype, qui porte non pas le numéro «1» mais le numéro «0», pour ce mois de Mars 2013, avec un lancement officiel du site et le numéro «1» programmés au 1er Mai 2013.
Mais il faut rester lucide…
Hélas… si la technique a bien suivi, la prospection du marché, qui s’est terminée à Nuremberg en Janvier, nous a conduit à deux conclusions contradictoires :
- Notre concept était très largement apprécié et nombreux étaient les professionnels qui souhaitaient être présents à nos côtés (et nous les en remercions du fond du cœur).
- Ces mêmes professionnels doivent tous sans exception faire face à cette «crise» dont les grands médias nous parlent en permanence, et ont une santé financière très fragile, qui les conduit à réduire considérablement leurs budgets «communication». Même avec la meilleure volonté du monde, ils ne leur est plus possible de réunir le budget global qui permettrait de financer notre magazine gratuit.
Ainsi, après une étude comptable poussée, il a fallu se rendre à l’évidence, malgré son intérêt, notre projet n’est pas viable en l’état. En effet, il n’est en particulier pas concevable pour nous de ne pas être en mesure de rémunérer correctement nos auteurs.
Alors ?
Nous allons poursuivre nos réflexions, étudier d’autres possibilités, mais pour l’heure, le projet Model’Air est, au minimum, reporté à une date indéterminée.
Alors, pourquoi ce numéro «0» malgré tout ?
C’est tout simple : nous ne souhaitons pas avoir œuvré pour rien. Le site-magazine, bien que pratiquement opérationnel, ne sera pas dévoilé pour le moment, et nous avons seulement créé quelques pages minimalistes vous permettant d’être informés, et de télécharger un prototype de la version «Magazine téléchargeable», en format PDF, donc lisible sur à peu près tout (PC, Mac, i-Phone, i-Pad, tablettes Androïd, autres smartphones…) pourvu qu’un logiciel lecteur de PDF (Adobe Reader pour n’en citer qu’un) soit installé. Vous allez pouvoir télécharger ce numéro «0» en trois formats différents, non pas par leur contenu, mais par la résolution et le niveau de compression des données. Ainsi, suivant que vous disposez d’une connexion lente ou rapide, suivant la taille de l’écran sur lequel vous allez consulter Model’Air, vous aurez un format adapté.
Le contenu de ce numéro n’est pas aussi varié que ce que devraient être les numéros «de série», il manque un plan, de la technique… Les tests et brèves ne concernent que quelques marques, alors que bien sûr, il est prévu beaucoup plus de variété. Il en est de même pour les auteurs : A une exception près, je n’ai utilisé que des articles de ma main, puisque nous n’étions pas en mesure de rémunérer nos auteurs pour ce numéro 0, et que la société n’était pas encore officiellement créée. Ce prototype a été réalisé en partie grâce à des textes que j’ai écrits il y a un an pour FLY, mais qui n’avaient finalement pas pu être publiés (Avouez qu’il aurait été dommage de ne jamais publier le reportage d’Anjou Ailes Maquettes 2012, si il date un peu, il doit vous donner envie d’aller voir l’édition 2013 qui approche à grands pas), et en partie avec des essais et reportages créés spécifiquement pour Model’Air. Vous pourrez ainsi voir toute la différence entre un essai conçu pour ce support (Ipanema II, Solius et Dream Surfer) et ceux qui ont gardé le nombre de photos conçu pour un magazine papier. De même, vous pourrez profiter d’un reportage du salon de Nuremberg où les photos ne sont pas des timbres poste, et qui souvent sont interactives. Bien évidemment, si Model’Air parvient à être créé, nous ferons appel à de nombreux auteurs, pour assurer la diversité indispensable dans un magazine.
L’exception, c’est la présentation du Canadair CL-415 et de sa technique de construction. Olivier Dormael m’a donné l’autorisation de publier ici son article qui aurait dû sortir l’an passé dans FLY, et qui par la force des choses n’avait jamais été imprimé. Je tiens à le remercier chaleureusement pour cette marque de confiance. Il manque aussi la rubrique «Petites annonces», qui n’est réalisable qu’une fois un magazine réellement démarré…
Vous noterez la présence d’un certain nombre de publicités, elles émanent d’annonceurs qui étaient prêts à nous suivre, et qui nous ont confié leurs fichiers. Je dois préciser que nous les publions gratuitement dans ce numéro «0», et que le but est uniquement de donner au magazine un look aussi proche que possible de ce devait être Model’Air à partir de son numéro «1».
Nous remercions aussi les entreprises qui nous avaient déjà confié des modèles à tester, ce qui vous permet de découvrir en détail le Dream Surfer, le Solius et l’Ipanema II.
Et la suite ? Nous restons à votre écoute.
Il nous est à ce jour impossible de dire si finalement, Model’Air verra le jour, mais peut-être ce prototype peut-il nous aider à trouver la formule «qui marche»…
Quoiqu’il en soit, nous sommes très intéressés par vos opinions, et nous vous demandons de nous donner votre sentiment, après lecture de ce numéro «0», en utilisant la fiche de contact disponible sur www.model-air.fr
Et bien sûr, nous attendons aussi bien l’avis des lecteurs que celui des professionnels !
Nous vous souhaitons une bonne lecture.
Jean-Louis Coussot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://airef.forumgratuit.be/
 
CE N'ETAIT QU'UN RÊVE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» IL ETAIT UN FIL
» Comment Obelix est tombe dans la marmitte quand il etait petit?
» Un jour ou tout n'etait qu'azard et probabilités
» SI C'ETAIT A REFAIRE de Marc Levy
» Si c'etait a refaire............................................

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La passion de l'aéromodélisme  :: Forum :: Les liens utiles-
Sauter vers: